fbpx

Julie Chandonnet : prendre le virage numérique et collaboratif avec ses élèves

Enseigner, c’est d’abord et avant tout une aventure humaine, une rencontre entre un prof et ses élèves. Vous en avez sûrement un en tête qui vous a marqué, qui a influencé vos choix et votre parcours. Julie Chandonnet, enseignante en 6e année à l’école Saint-Denys-Garneau, incarne les hommes et les femmes passionnés par leur rôle d’éducateur.

Avant-gardiste, Julie Chandonnet est convaincue que les pratiques pédagogiques doivent évoluer et aller de pair avec les avancées technologiques dans la société. Bienvenue dans le monde de la pédagogie par projet qui utilise le numérique comme outil d’apprentissage et de motivation scolaire.

Dans son groupe, les élèves utilisent activement Twitter en plus de réaliser des projets collaboratifs. Puisque l’identité numérique se développe très tôt dans la vie des jeunes, l’utilisation des médias sociaux lui permet de les éduquer à la citoyenneté numérique. C’est pourquoi Madame Julie rédige chaque année, avec ses élèves, une charte d’utilisation des réseaux sociaux en classe.

Aimant favoriser la collaboration entre les classes sans se soucier des frontières, Madame Julie a développé il y a cinq ans, avec la collaboration de Karine Riley, conseillère pédagogique aux Services éducatifs des jeunes de la commission scolaire de la Capitale, le projet #AnimeHistoire, une activité collaborative d’écriture qui réunit plusieurs classes sur différents continents. Chacune des équipes doit assumer la rédaction d’une partie d’un récit puis l’animation d’une autre. Au menu : lecture, écriture, arts, réalité augmentée et encore plus !

Madame Julie est également à l’origine des projets #PixelTag et #DéfiMulti, créées en collaboration avec Catherine Lapointe, enseignante en 2e année à la commission scolaire des Découvreurs. #PixelTag est une activité qui développe le goût d’écrire et la créativité. À partir d’une image publiée sur le compte Twitter, les élèves sont invités à raconter une histoire en 280 caractères. Les balises contraignantes de cette plate-forme incitent les élèves à un maximum de rigueur et offrent une belle occasion de travailler la structure de phrases.

#DéfiMulti remplace, quant à lui, le traditionnel calendrier de l’avent. Prenant la forme de défis quotidiens à relever, les élèves doivent publier le résultat de leur travail avant la fin de la journée. Un exercice enrichissant qui encourage la collaboration, la créativité et la motivation et qui porte autant sur les mathématiques, le français que sur les relations interpersonnelles.  Grâce à cette activité, les élèves développent leur motivation à écrire, car ils savent qu’ils seront lus au-delà des murs de leur classe et qu’ils interagiront avec des élèves du monde entier.

Les élèves de Madame Julie participent également à la Twictée, une dictée sur Twitter lors de laquelle son groupe est jumelé à une classe d’un autre pays francophone. Dans ce projet, les élèves s’engagent activement dans leurs apprentissages, car ce sont eux qui repèrent, corrigent et justifient les erreurs faites dans les dictées des élèves auxquels ils sont jumelés.

Julie Chandonnet recherche sans cesse de nouvelles pratiques à introduire dans son enseignement et s’informe régulièrement sur… Twitter, auprès des nombreux pédagogues qui y partagent leurs approches.

Ce sont ses nombreuses lectures qui l’ont poussée à se questionner sur ses méthodes évaluatives. Madame Julie croit que l’implication des jeunes dans leur évaluation est aussi importante que dans leurs apprentissages.  C’est pourquoi elle ne donne plus de notes chiffrées à ses élèves, mais opte pour une rétroaction précise à l’aide de commentaires personnalisés sur les travaux des élèves.

De plus, toutes les deux semaines, chaque élève rédige un bilan d’auto-évaluation où il réfléchit sur ses apprentissages. Il identifie ensuite ses points forts et le défi qu’il aimerait relever en ciblant des objectifs réalisables.

Les jeunes développent une telle connaissance d’eux-mêmes, que Madame Julie a l’audace de leur demander de prédire la note qu’ils obtiendront sur leur bulletin. Et vous l’aurez deviné, ils visent dans le mille !

BRAVO et MERCI Madame Julie !