fbpx

Louise LeRoy-Audy, une enseignante de cœur à l’école de la Chaumière

Enseigner, c’est d’abord et avant tout une aventure humaine, une rencontre entre un prof et ses élèves. Vous en avez sûrement un en tête qui vous a marqué, qui a influencé vos choix et votre parcours. Louise LeRoy-Audy, enseignante depuis 36 ans, incarne les hommes et les femmes passionnés par leur rôle d’éducateur.

Énergique, fougueuse, engagée, généreuse, attentionnée, drôle et rebelle à ses heures, madame Louise tient à ses idées et les défend ardemment. Celle qui a commencé sa carrière comme enseignante en musique s’est un jour portée à la défense de la culture à l’école, à une époque où le ministère privilégiait l’éducation physique au profit des arts. En tant que porte-parole des enseignants dans ce dossier, elle a su convaincre les parents du conseil d’établissement de faire une plus grande place à la culture dans la grille horaire de l’école.

Affectueusement appelée madame Loulou, celle pour qui les enfants sont ce qu’il y a de plus merveilleux en ce monde a donné sans compter pour le bien-être de chacun de ses protégés. Elle traite ses élèves de 3e année aux petits soins.

Madame Loulou, c’est celle qui chaque mois, amène ses élèves fêter leur anniversaire Chez Cora, c’est celle qui organise, depuis près de dix ans, un dodo à l’école pour souligner la fin de l’année scolaire, c’est celle pour qui les parents viennent le lendemain servir un brunch plantureux, c’est celle qui apporte des collations aux élèves qui ne mangent pas à leur faim, c’est celle qui ne compte jamais ses heures dans l’aide aux devoirs.

Madame Loulou, c’est aussi celle qui ouvre toute grande la porte de sa classe pour y accueillir des stagiaires et partager son savoir, c’est celle qui renouvelle ses approches pédagogiques, qui laisse tomber les cahiers d’exercices pour se lancer dans des projets de littérature jeunesse avec ses jeunes collègues, c’est celle qui s’investit pleinement au sein du conseil d’établissement pour contribuer à la réussite du plus grand nombre.

Madame Loulou, c’est aussi celle qui démontre à ses collègues de l’affection, de la gentillesse, de l’écoute et du réconfort, c’est celle qui avec son talent de conteuse fait tant rire les petits comme les grands, c’est celle que les parents espèrent pour leurs enfants, c’est celle dont ils se souviendront une fois grands.

Un cœur gros comme le ciel, diront certains. Un boule d’amour, diront d’autres.

Une chose est certaine, celle qui chaque année repoussait le moment du départ, tirera sa révérence en juin… pour mieux revenir comme bénévole.

Au revoir madame Loulou!