Un investissement de plus de 5M$ pour l’ÉMOICQ

Les élèves qui fréquenteront l’ÉMOICQ pourront bientôt bénéficier de milieux adaptés aux besoins d’apprentissage des futurs travailleurs grâce à un investissement de plus de cinq millions de dollars pour réaliser un projet d’agrandissement et de réaménagement des locaux du Centre Morse, pavillon du centre de formation professionnelle. Le député de Vanier-Les Rivières, M. Mario Asselin, au nom du ministre de l’Éducation, M. Jean-François Roberge, en a fait l’annonce aujourd’hui dans le cadre du Plan québécois des infrastructures 2022-2032. Pour l’occasion, il était accompagné du directeur général du Centre de services scolaire de la Capitale (CSSC), monsieur Pierre Lapointe et du directeur de l’ÉMOICQ, monsieur Rémi Veilleux.


Cet important investissement permettra d’aménager un atelier de 854 mètres carrés sur deux étages de haut afin d’offrir le module d’échafaudage enseigné dans plusieurs programmes dont ceux de charpenterie, briquetage, peinture, électricité, plâtrage, ferblanterie et systèmes intérieurs. Actuellement, les installations disponibles obligent l’ÉMOICQ à offrir ce cours à l’extérieur, ce qui est moins favorable en hiver. De plus, l’ajout de quatre classes théoriques et de locaux connexes permettront d’accueillir plus d’élèves dans le programme de charpenterie-menuiserie, une formation en forte demande dans un contexte de pénurie de main-d’oeuvre. Le début des travaux est prévu à l’été 2023 et s’échelonneront jusqu’en 2024.


« En tant que député de Vanier-Les Rivières, c’est un plaisir pour moi d’annoncer, au nom de mon collègue ministre de l’Éducation, cet important investissement pour l’École des métiers et occupations de l’industrie de la construction de Québec (ÉMOICQ). Par cette annonce, nous agissons également afin de contrer la pénurie de main-d’oeuvre dans l’industrie de la construction. Il s’agit d’un élément-phare de la volonté de notre gouvernement », mentionne Mario Asselin, député de Vanier-Les Rivières.


« Nous sommes très heureux de l’annonce faite aujourd’hui, car l’ajout d’espace à l’ÉMOICQ répond à un besoin urgent. Les élèves pourront bénéficier d’un environnement propice aux apprentissages et qui reflète la réalité du marché du travail », ajoute Pierre Lapointe, directeur général du Centre de services scolaire de la Capitale.

À propos de l’ÉMOICQ
L’École des métiers et occupations de l’industrie de la construction de Québec (ÉMOICQ) est un centre de formation professionnelle offrant des programmes spécialisés dans le domaine de la construction. Les enseignants sont des spécialistes dans leur domaine et cumulent une vaste expérience sur les chantiers de construction. Ils utilisent des équipements et des outils modernes pour initier les élèves aux plus récentes techniques de l’industrie. L’école compte 1439 élèves réguliers et 1931 élèves inscrits à temps partiel dans les formations de perfectionnement des travailleurs.